La méthode Tomatis

Alfred Tomatis

 

 

Alfred Tomatis est né en 1920 à Nice et mort en 2001. Docteur en médecine à la Faculté de Paris, il obtient une spécialité en oto-rhino-laryngologie et en phoniatrie. Dès 1947, il met en évidence les relations qui existent entre l’oreille et la voix.

Un pionnier :

Ses découvertes, publiées en 1957 à l’Académie des Sciences et de Médecine de Paris sont connues sous le nom des  « lois Tomatis »  au nombre de trois :

  1. La voix ne contient que ce que l’oreille entend,
  2. Si on donne à l’oreille la possibilité d’entendre correctement, on améliore instantanément et inconsciemment l’émission vocale,
  3. Il est possible de transformer la phonation par une stimulation auditive entretenue pendant un certain temps (loi de rémanence).

Il fut aussi pionnier dans le domaine de la science prénatale. Il a découvert que le foetus  entend dès le quatrième mois de sa vie intra-utérine.

Il est l’auteur de nombreuses publications en relation avec les différents domaines qu’englobait sa recherche : pédagogie, psychologie, linguistique et philosophie.

Au fil des ans il développe une nouvelle discipline « l’audio-psycho-phonologie » qui est une stimulation psycho-pédagogique  entraînant des effets curatifs et préventifs.

Des centaines de centres travaillent aujourd’hui dans le monde entier sur la base de ses découvertes. Sa méthode est aussi utilisée dans de nombreuses écoles dans le monde.

L’oreille électronique :

Afin d’apporter une amélioration de l’écoute et de la voix, A Tomatis a mis au point un appareil qu’il a appelé « Oreille Electronique ». Cet appareil permet, par un système de filtres et de bascules électroniques, de stimuler la fonction d’écoute. Les sons ainsi transformés sont perçus à l’aide d’un casque pendant les séances d’écoute. Le son est perçu par les oreilles en  conduction aérienne et par un vibrateur au sommet du crâne en conduction osseuse. Suivant le problème du patient, le support sonore est filtré de manière à faire ressortir des gammes de fréquences déterminées afin que l’oreille réapprenne à écouter

Pourquoi Mozart ?

A. Tomatis a expérimenté de nombreux styles de musiques et compositeurs avant de  choisir les oeuvres de Mozart comme répertoire principal pour les séances d’écoute. En effet la musique de Mozart offre de nombreux avantages parmi lesquels :

  • c’est une musique universelle. Elle est acceptée indépendamment de l’appartenance ethnique ou culturelle
  • elle est riche en harmoniques. Cela permet une dynamisation du cerveau,
  • elle est harmonisante grâce à ses qualités mélodiques
  • elle est équilibrante de par sa structure rythmique et métrique
  • elle offre une régularité propice à l’apprentissage avec des variations qui permettent de soutenir l’attention

La musique et ses effets : des citations actuelles

Oliver Sachs, célèbre neurologue américain et écrivain :

« De tous les médicaments non chimiques, la musique est le plus efficace « 

Pierre Lemarquis, neurologue français, membre de l’académie des sciences de New York, auteur de « Sérénade pour cerveau de musicien »

« La musique trouve de plus en plus sa place pour soigner diverses maladies à commencer par celles du cerveau »