Articles/publications

Etudes scientifiques sur la méthode :

  • Méta-Analyse: Cherchant à évaluer la crédibilité scientifique de l’efficacité cliniquement déclarée de la technique de stimulation sonore de Tomatis, Gilmore (1999) a mené une méta-analyse portant sur cinq études des années 1980 au Canada et en Angleterre, dans lesquelles la méthode développée par Alfred Tomatis a été utilisée.
  • Trouble du déficit d’attention: Sacarin (2013) a effectué une recherche sur 25 enfants âgés de 7 à 13 ans ayant un diagnostic de trouble du déficit d’attention. Son but était d’explorer les effets de la première phase du programme d’entraînement de l’écoute de la méthode Tomatis en comparaison avec un groupe contrôle d’enfants médiqués ne bénéficiant pas de l’entraînement.
  • Troubles des apprentissages: Rourke et Russell (1982) ont fait une étude à l’Universtié de Windsor en Ontario sur 25 enfants âgés de 9 à 16 ans et présentant des difficultés d’apprentissage.
  • Troubles du langage: Une étude a été menée en 1982 par Wilson, Iacoviello, Metlay, Risucci, Rosati et Palmaccio (tel que cité dans Gilmor, 1999) à la North Shore University Hospital au Canada. Cette étude était composée de 26 enfants d’âge préscolaire entre 42 à 69 mois présentant des troubles du langage ainsi qu’un groupe contrôle.
  • Dysléxie: Mould (1985) a mené une étude sur 92 garçons d’une résidence dans l’école publique en Angleterre, âgés de 10-15 ans diagnostiqués comme étant sévèrement dyslexiques, qui présentait des déficits importants en lecture.
  • Autisme: Joan Naysmith-Roy (2001) a mené une étude avec six garçons, âgés de 4-11 ans, diagnostiqués comme autistes sévères. En 2008, une étude menée par Corbett, Shickman, et Ferrer (2008) portait sur 11 enfants âgés de 3-7 ans, diagnostiqués comme ayant un trouble autistique. La même année, Gerritsen (2008) a ré-analysé les données de l’étude menée par Corbett, Shickman, et Ferrer (2008). Il a revisé la signification des conclusions de ces auteurs en étudiant les cas de façon individuelle.
  • Troubles du traitement auditif: Ross-Swain (2007) a étudié les effets de la méthode Tomatis sur les enfants et les jeunes adultes ayant des déficits dans la parole et le langage que l’auteur diagnostique comme ayant un trouble de traitement auditif (APD).
  • Musiciens: du Plessis, Burger, Munro, Wissing, et Nel (2001) ont étudié les effets du programme d’entraînement de l’écoute de Tomatis sur 28 jeunes musiciens dans un projet pilote dans 2 universités d’Afrique du Sud.
  • Troubles  psychomoteurs et des troubles neurologiques: Vervoort, De et Van (2007) ont fait une recherche portant sur l’efficacité du programme d’entraînement de l’écoute par la méthode Tomatis à l’aide de mesures neurophysiologiques chez 4 enfants  de 2 à 7 ans atteints de graves troubles du développement et de retards globaux dans le langage, la communication, et le fonctionnement psychomoteur.
  • Développement des enfants prématurés : Une étude récente de Picciollini et al. (2014) a investigué l’effet de l’exposition à la voix maternelle par conduction osseuse par la méthode Tomatis sur le développement autonome et neurocomportemental de 71 enfants prématurés à l’âge de 3 et 6 mois.
  • Acouphènes: Une étude de Stillitano, C. et al. en 2014 a pour but de déterminer l’efficacité de la méthode Tomatis chez les patients souffrant d’acouphènes.
  • En suisse, une étude de Schiftan et al (2012) cherche a évaluer si l’Audio-Psycho-Phonologie selon A. Tomatis remplit les critères d’efficacité, d’adéquation et d’économicité.

Ouvrages d’A. Tomatis

  • L’Oreille et le Langage, Collections Microcosme « le Rayon de la science » n° 17, Le Seuil, Paris, 1963
  • La Dyslexie. Cours à l’École d’Anthropologie, Éditions Soditap, 1967
  • L’Oreille directrice, Éditions Soditap, 1967
  • L’Intégration des langues vivantes, Éditions Soditap, 1970.
  • Éducation et Dyslexie, Paris, Éditions E.S.F., 1971
  • La Libération d’Œdipe, Paris, Éditions E.S.F. 1972
  • Vers l’écoute Humaine : Qu’est ce que l’oreille humaine ? Tome 1 et 2, Paris, Éditions E. S. F., 1974
  • La Nuit utérine, Paris, Stock, 1981
  • L’Oreille et la Vie, Paris : Éditions Laffont, 1987
  • Les Troubles scolaires, Paris, Ergo Press, 1988
  • Vertiges, Paris, Ergo Press, 1989
  • Neuf mois au Paradis, Paris, Ergo Press,1989
  • Nous sommes tous nés polyglottes, Paris, Fixot, 1991
  • Pourquoi Mozart ? Paris, Fixot, 1991

Ecouter l’Univers, Éditions Laffont, 1995

Articles divers ou publications :

Cet article issue de la revue de la médecine alternative suisse répond à la question suivante :

L’Audio-Psycho-Phonologie selon A. Tomatis remplit-elle les critères d’efficacité, d’adéquation et d’économicité? (résumé en français sur la 2ème page).

Schweiz Z Ganzheitsmed-1

Psychologie und Erziehung : Nr2 /Jg 37 – 2011

 

Etude sur l’impact de la méthode Tomatis sur les enfants souffrants de thada (trouble d’hyperactivité avec déficit d’attention) : lien http://aura.antioch.edu/etds/44

Dr. Liliana Sacarin is a 2013 graduate of the PsyD Program in Clinical Psychology at Antioch University, Seattle.

Dr. Sacarin is founder and president of the Sacarin Listening, Movement and Development Center, Seattle and Bellevue, Washington


Publication Date

2013

Abstract

This study investigated the early effects of the Tomatis Method, hypothesizing improvement in processing speed, phonological awareness, reading efficiency, attention, behavior and brain physiology by the end of Phase 1 of the Tomatis Method. This study documented the effects of the first phase of the Tomatis Method on children with ADD ages 7-13. Of the 25 participants, 15 received solely the Tomatis treatment while 10 served as controls and were stabilized on ADD medication three months prior to and throughout the study. Therefore, this research study compared Tomatis versus non-Tomatis intervention, not ADD medication treatment with Tomatis intervention. The Tomatis group received 15 consecutive 2 hour sessions; participants received no additional vestibular or visual-motor exercises throughout the research. Results revealed statistically significant improvements for the Tomatis when compared to the non-Tomatis group: the experimental group showed significant improvement in processing speed, phonological awareness, phonemic decoding efficiency when reading, behavior, and auditory attention. A statistically significant increase in slow brain activity at central and parietal midline recording sites in the Tomatis group was observed when comparing pre- and posttreatment theta/beta ratios within each group. Taken in isolation, these are paradoxical findings as they do not concur with the gains documented. The peak alpha frequency values and the z-scored theta/beta ratios of the pre- and post- qEEGs for each participant in the Tomatis group were further explored. The paradoxical increase in theta/betha ratios obtained from individual raw values were not observed to the same extent when using z-scores. The z-scores suggested that the theta/beta ratio, although higher for the Tomatis group after training, remains within the average range for all participants. The individual analysis showed that the changes observed still fell within normal values, which may serve to explain the behavioral gains. To conclude, the significant improvements noted in cognition, attention and behavior, strongly suggest that the Tomatis Method has positive effects in children with ADD. These early changes in brain physiology require further research. This dissertation is accompanied by a supplemental qEEG reports file in PDF format. The electronic version of this dissertation is available through the OhioLink ETD Center, www.ohiolink.edu/etd

 

Impact de l’écoute de la voix maternelle par conduction osseuse sur le développement des enfants prématurés. Etude faite à Milan sur des prématurés dont le poids est inférieur à 1500 gr à la naissance.

Lien :http://www.earlyhumandevelopment.com/article/S0378-3782(14)00067-X/pdf

L’écoute de la voix maternelle par conduction osseuse par des prématurés permet de diminuer le stress des bébés de manière significative. L’énergie est alors employée pour le développement neuromoteur. Les tests sur les  prématurés soumis à l’écoute de la voix maternelle montrent des performances significativement supérieures  à l’âge de 3 mois au niveau du développement neuromoteur par rapport aux bébés n’ayant pas eu l’écoute de la voix maternelle. Les répercussions sur l’organisation sensorielle au niveau fonctionnel et structural sont donc très positives. Les mesures ont été faites selon les tests General mouvement selon Prechtel.

« Le but : obtenir une écoute attentive » / Ziel : aufmerksam zuhören

Tout Oreilles ? Kiddy Swiss family : qu’est ce que la pédagogie de l’Ecoute ou la méthode Tomatis ?

Tout oreilles ?

 L’audio-psycho-phonologie selon la revue Natuerlich

APP_Natuerlich

Et si la musique dopait le cerveau_ ?

Valeurs Mutualistes juillet aout 2013